bouton bouton bouton
» Découvrir les autres pays d'Asie

image bouton chinois image bouton Chine image bouton voyager image bouton découverte

Comparateur de vols
bouton Forum
lien cours de chinois Plus

bonus
bonus
bouton
Ville de Turfan


Turfan - 吐魯番 (Tǔlǔfān)


image



Turfan est une petite ville sur la route de la soie, véritable oasis au milieu du désert. On y trouve un concentré de toute la culture du Xinjiang si bien que l'on a pas l'impression de se trouver en Chine mais dans un tout autre pays. Paysage, architecture, langue, religion, nourriture, physique des personnes; ici tout est différent du reste de la Chine.

Turfan est une ville que la modernité semble avoir du mal à rattraper. Ici pas de grands immeubles ni de bus flambant neufs mais des personnes qui se déplacent en tracteur ou sur une charrette tirée par un âne. Partout on fait sécher des fruits, surtout du raisin qui est littéralement omniprésent dans la ville.


Intérêt:


Prix*:


Nombre de touristes:


Arnaques:



*Par rapport aux autres villes chinoises


Localisation en Chine




Généralités

Situation: nord-ouest
Population: 260'000 habitants
Langue: L'ouïghour et le mandarin
Climat: continental sec

Températures moyennes:

Janv.Fév.MarsAvrilMaiJuinJuil.AoûtSept.Oct.Nov.Déc.
°C-13-11-0.51118232524188.5-2-10



Attention, l''été il peut faire plus de 45°C. Prévoyez crème solaire et baume pour les lèvres.

Qualité de l'air:


Propreté:




Un peu d'histoire

L'origine de la ville remonte au IIe siècle avant J.C. En 60 avant J.C. la ville passe sous le contrôle des Han. Entre 487 et 541 Turfan devient un royaume indépendant gouverné par les Gaoche avant de retomber entre les mains des chinois durant la dynastie Tang.

Au IXe siècle les ouïghours s'établissent à Turfan qui devient une ville divisée en deux avec les chinois à l'ouest et les ouïghours à l'est qui deviennent rapidement les plus nombreux pour représenter 70% de la population aujourd'hui contre 20% de chinois han.


A voir

La ville de Turfan




Les plus belles choses à voir dans la région se trouvent en dehors de Turfan mais il serait dommage de négliger la visite de la ville elle-même car elle a beaucoup à offrir au visiteur. Lorsqu'on se perd dans les petites rues on assiste avec plaisir à des scènes de vies tirées d'une autre époque. Des filles lavent la vaisselle dans le cour d'eau qui traverse la ville à côté de leur mère qui lave le linge à la main, les garçons aident leurs pères à monter le raisin au séchoir qui se trouve à l'étage de la maison, et parfois on voit un vieillard nourrir sa chèvre. Au détour d'une rue on peut tomber sur une mosquée ou tout autre bâtiment surprenant; regarder les portes des maisons, très colorées et toutes différentes, est également un vrai plaisir.
Le centre-ville est un peu moins intéressant mais on y trouve tout de même quelques beaux bâtiments et on remarquera particulièrement la grande promenade couverte de vigne qui traverse la ville.


Les Grottes aux 1000 Bouddhas de Bezeklik - 柏孜克里千佛洞 (Bózīkèlǐ qiān fó dòng)




Datant du Ve siècle les grottes de Bezeklik sont réputées pour leurs fresques et leur localisation unique au bord des gorges des Monts Flamboyants.

logo Toutes les infos ici


L'Ancienne Cité de Jiaohe - 交河故城 (Jiāohé gǔchéng)




L'Ancienne Cité de Jiaohe est une ville en ruine, ancienne étape de la route de la soie, datant du IIe siècle avant J.C.

logo Toutes les infos ici


Les Tombes d'Astana - 阿斯塔那古墓 (Āsītǎnà gǔmù)




Ce que l'on appelle les Tombes d'Astana est l'ancien cimetière de la ville de Gaochang. On y trouva, et on y trouve encore régulièrement, manuscrits, objets anciens et momies, ce qui valut au site le surnom de "musée souterrain".

logo Toutes les infos ici


Les Monts Flamboyants - 火焰山 (Huǒyàn shān)




La légende raconte qu'un jeune héros Ouïghour vaincu le méchant dragon qui vivait là et que son sang colora la montagne en rouge.
La montagne s'étend sur une centaine de kilomètres mais le site touristique à proprement parlé se trouve à 28km à l'est de la ville. On peut y voir des danses folkloriques et un thermomètre géant mesurant l'extrême chaleur qu'il fait parfois ici.

Il faut tout de même débourser 40Ұ pour entrer ce qui est très cher étant donné que l'intérêt principal est la vue sur la montagne et que celle-ci se voit très bien depuis n'importe quel endroit de la route. Notez qu'un petit panneau à l'entrée du site annonce qu'il faut acheter un forfait de 5Ұ pour pouvoir prendre des photos si l'on ne désire pas payer le prix d'entrée sur le site.

Il vaut mieux venir le soir car c'est le soleil couchant qui donne sa couleur flamboyante à la montagne. Site classé AAA.


Les puits Karez - 坎儿井 (Kǎnr jǐng)




Les puis Karez sont la 3e plus grande construction de Chine. Il s'agit d'un gigantesque réseau d'irrigations vieux de 2000 ans composé d'innombrables puits verticaux reliés à des canaux et des réservoirs souterrains.
On comptait à une époque le nombre incroyable de 172'367 puits verticaux et 5'272 km de canaux souterrains. L'installation amenais chaque année 858 millions de mètres cube d'eau pour l'irrigation des cultures et la consommation quotidienne.

L'histoire est impressionnante mais le musée qui y est consacré l'est beaucoup moins. On peut y voir quelques maquettes et photographies et visiter une toute petite portion de canal souterrain. Rien de transcendant, l'endroit ne vaut pas les 40Ұ payés à l'entrée. On apprécie tout de même le jus de raisin fraichement pressé que l'on peut boire à l'intérieur (3Ұ le petit verre tout de même).
Les vendeurs de souvenirs dans l'enceinte sont à éviter absolument, les prix des souvenirs sont multipliés par 10 pour les étrangers.


Le Minaret d'Emin - 苏公塔 / 额敏塔 (Sūgōng tǎ/ É'mǐn tǎ)



Le Minaret d'Enim, haut de 44m, trône à côté de la plus célèbre mosquée de Turfan. Il a été bâtit en 1777 en l'honneur d'un général de Turfan, Emin Khoja. Il est classé comme site historique et culturel placé sous la protection de l'état depuis 1988.


L'Ancienne Cité de Gaochang - 高昌故城 (Gāochāng gǔchéng)



C'est la plus grande cité de ce type du Xinjiang (5.5km de long) et la seconde plus visitée après Jiaohe. Sa construction a commencé au Ier siècle avant J.C. Après le IXe siècle la ville devient la capitale du royaume de Gaochang Huihu et un point de passage obligé sur la route de la soie ce qui lui donne un rayonnement international.

En 1961 Gaochang est classée comme site historique et culturel placé sous la protection de l'Etat.

Entrée: 40Ұ


La Vallée du raisin - 葡萄沟 (Pútáo gōu)



Site naturel classé AAAAA. La Vallée du raisin est située dans les Monts Flamboyants à 13km au nord de Turfan. Depuis des siècles on y cultive du raisin sur une surface de près de 400 hectares, chaque année 300 tonnes de raisin sont récoltées ici.
Le visiteur est invité à découvrir les vignes qui forment un océan de verdure au milieu des montagnes arides.

Avant d'entrer sur le site on peut prendre son repas sous les vignes dans un des nombreux restaurants du coin (raisin et pastèque à volonté, comptez 25Ұ le plat) ou acheter divers sortes de raisins secs; attentions certaines sortes de raisins peuvent coûter jusqu'à 250Ұ le kg. Le petit village près de la Vallée se visite agréablement à pied également. Bref il faut prendre son temps par ici, manger, se balader et profiter du superbe paysage.

Entrée: 60Ұ (c'est l'entrée la plus chère dans les alentours de Turfan).


A voir aussi

- Le Musée de Turfan
- L'Ancien Village Ouïghour


Se déplacer

A Turfan on se déplace essentiellement à pied dans la ville et en taxi dans les alentours. Un taxi pour la journée se négocie pour environ 300/350Ұ.


Se loger

Généralement on arrive à Turfan en car (la gare la plus proche est à 50km). Dès l'arrivée au terminus qui se trouve en dehors de la ville, bus et taxis vous attendent et vous dirigent vers les hôtels où descendent les touristes généralement.

logo Voir les bonnes adresses à Turfan


Pour moi

Turfan est un endroit extrêmement intéressant à visiter. Dans la ville elle-même il n'y a pas grand chose à faire si ce n'est se balader et partir à la découverte du quotidien des habitants ou goûter la cuisine locale, mais c'est tellement dépaysant.
Dans la région on trouvera de quoi occuper pleinement ses journées et se construire d'impérissables souvenirs grâces aux nombreux sites d'exceptions et aux décors surnaturels que l'on trouvent partout sur notre route.
On regrette juste que certains commerçants puissent devenir les plus grands des voleurs mais rien n'est parfait.

Visiter Turfan et sa région c'est à la fois partir à la découverte d'une nouvelle culture, traverser l'histoire et voir de superbes paysages. Un endroit à ne pas louper donc.






Vos questions et réactions sur le Forum

logo  Auteur: Tev

logo  Retour

Nos partenaires

partenaire  partenaire  partenaire  partenaire  partenaire  partenaire
» Tous nos partenaires